accueil / Filières agricoles / Alcool et distillerie / Présentation

Présentation de la filière Alcool et Distilleries

QUELS SONT LES RÔLES REMPLIS PAR LES DISTILLERIES
COOPERATIVES VITICOLES, LEURS UNIONS ET LEURS FILIALES ?

Les distilleries coopératives viticoles traitent des marcs de raisins, des lies de vins, des vins.
Elles sont des outils environnementaux au service de la viticulture, des outils qualitatifs en garantissant une absence de sur-pressurage des marcs ou de filtration des lies, et des outils de régulation des marchés de vins via leur distillation.

Les marcs de raisin et de lies de vin,  sont des résidus issus du pressurage des raisins (marcs de raisin) et de la vinification (lies de vin) nocifs pour l’environnement s’ils sont rejetés tels quels dans le milieu naturel  (émanation de Composés Organiques Volatils (COV), rejet de Demande Chimique en Oxygène (DCO), infiltration des jus d’égouttage).

La quasi totalité des marcs et des lies de vins sont traités par les distilleries françaises, toutes Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), et 60% de ces tonnages et volumes le sont par les adhérents de la FNDCV.

Les principaux process mis en œuvre par les adhérents de la FNDCV sont schématisés ci-dessous :

Optimiser l’utilisation des ressources, tout en réduisant les impacts environnementaux sont les objectifs poursuivis par les distilleries coopératives viticoles et leurs filiales.

A partir de résidus (marcs de raisins et lies de vin), elles permettent des productions alimentaires ( huile de pépins de raisins, alimentation bétail, Colorants, polyphénols…), une réduction des intrants ( via la production d’amendements organiques), des économies d’énergie (en utilisant une partie de sa propre biomasse), une réduction des GES (via la production d’éthanols viniques avancés issus de résidus), une « écologie industrielle » (cf ACV supra)).

Nos entreprises s’inscrivent donc bien à la fois dans l’économie circulaire transformant des résidus en de nombreuses ressources, et dans la bio-économie qui peut se définir comme « l’ensemble des activités de production et de valorisation des bioressources menées dans un objectif de durabilité et pour la production de biens et de services » (Source : « Vers une stratégie française bioéconomie » MAAF).

QUELS SONT LES DEBOUCHES DES DISTILLERIES COOPERATIVES VITICOLES ET DE LEURS FILIALES ?

Les adhérents de la FNDCV ont des débouchés :

  • Alimentaires :
    • Eaux de vie vin /Distillats de vin/ brandies
    • Alcool rectifiés (mutage des vins doux Naturels …)
    • acide tartrique issu de tartrates de chaux  utilisés en œnologie, panification…
    • pépins de raisins transformés en huile de pépins
    • colorants, tanins, poly-phénols (œnologie)
    • pulpes pour alimentation animale
    • etc …
  • Agricoles :
    • Compost
    • Amendement organiques répondant aux normes NF U 44-051 et NF U 42 001/11
    • Etc…
  • Energétiques
    • alcool + 92° transformé après déshydratation en bioéthanol incorporé aux essences
    • pulpes, pépins, tourteaux alimentant des chaudière biomasse
    • via la méthanisation des effluents de distillation.
    • etc…
  • Industriels
    • alcool industriel + 92°
    • pépins blancs / Pharmacie
    • tartrate chaux après transformation en acide tartrique utilisés comme retardateur plâtre
    • etc…

OU SONT-ELLES SITUEES ?

Leurs sièges sociaux sont en Gironde, dans le Maine et Loire, le Languedoc-Roussillon, PACA, Alsace (filiale), Beaujolais (filiale). Grâce à certaines entreprises qui sont multi-sites tous les bassins viticoles métropolitains sont couverts

QUE REPRESENTENT-ELLES AU PLAN NATIONAL ?

  • Sur production totale alcool, marcs et lies : environ 60 %
  • Sur production pépins de raisins : environ 60 %
  • Sur production tartrate de chaux : environ  66 %

 

QUELLE EST L’EVOLUTION DE LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES ?

QUELS SONT LEURS NIVEAUX D’INVESTISSEMENTS ?

QUEL EST LEUR NOMBRE ?

14 unions, distilleries coopératives, SICA de distillation ou de distilleries privées (filiales de groupe coopératif), ou SA de commercialisation adhérent à la FNDCV. Il est à noter que quatre unions traitent plus de 80 % de la matière première traitée par les adhérents de la FNDCV soit la moitié du potentiel français.

ET SUR LE PLAN ENVIRONNEMENTAL ?

L’analyse du Cycle de Vie menée en 2013, sous l’égide de FranceAgriMer et de l’Institut français du vin a démontré que la filière de la distillation était la plus vertueuse par rapport aux autres voies de traitement possibles. En effet, la filière distillation est la seule pour laquelle les effets évités sont supérieurs aux effets générés pour les 4 critères suivants : santé humaine, qualité des écosystèmes, les ressources, le changement climatique, et ce grâce aux nombreux coproduits mis sur les différents marchés.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES SOCIETES DE MISE EN MARCHE ?

Il existe 3 sociétés de mise en marché des productions d’alcool de bouche ( UFAB), de tartrate de chaux ( UNIT), de pépins de raisins et d’alcool brut pour les débouchés industriels et biocarburant

UFAB : Union Française d’Alcool et de Brandies
Président : Monsieur Hubert BURNEREAU
Directeur : Monsieur Jean-Marc CROUZET
Actionnaires : quasi-totalité des adhérents FNDCV
Adresse : 581 Chemin Aubord  – 30600 VAUVERT

RAISINOR FRANCE SICA S.A. :

  • branche pépins de raisins,
  • branche alcool brut.

Président : Monsieur Hubert BURNEREAU
Directeur : Monsieur Jérôme BUDUA
Actionnaires : quasi-totalité des distilleries coopératives et privées
Adresse : SICA SAS RAISINOR France - 18 rue Sully – 33230 COUTRAS

UNIT : Union Nationale Interprofessionnelle de Tartrate
Président :Monsieur André MERCIER
Directeur : Monsieur Benoit HORNECKER
Actionnaires
: quasi-totalité des adhérents FNDCV
Adresse : Pont du Lez – 2893 route de Mende - MONTFERRIER SUR LEZ – 34980 ST GELY DU FESC

La Fédération Nationale des distilleries coopératives viticoles (FNDCV)

La FNDCV, association loi 1901 :

  • Regroupe des distilleries coopératives viticoles, des unions de distilleries coopératives viticoles, des distilleries privées filiales d’unions, une SA de commercialisation des alcools de bouche
  • A pour objet d’assurer la représentation et la défense générale des intérêts professionnels, matériels et moraux de ses membres auprès des pouvoirs publics et des organisations professionnelles ou interprofessionnelles au niveau national, européen, et international ;d’étudier, coordonner, négocier et signer toute convention collective de travail applicable au personnel desdits membres ;de publier toute information, et diffuser tout document de son ressort.
  • Est l’interlocutrice des différentes administrations ou « assimilées » à l’échelon national ou communautaire qui régissent les activités de ses adhérents;
  • Fait partie des Experts invités au Conseil Spécialisé Vin de FranceAgriMer
  • Est membre  du C2B (Comité Biomasse – Bioénergie) de FranceAgriMer ;
  • Est adhérente de COOP DE FRANCE, de l’UNGDA et de la CAS
  • A contribué aux créations d’UFAB et de RAISINOR FRANCE (cf supra);

 


Président : Monsieur Hubert BURNEREAU
Premier Vice-Président : Monsieur Claude CHABRAN
Secrétaire Général : Monsieur André MERCIER
Directeur : Monsieur Frédéric PELENC
Secrétaire : Madame Catherine LEFRERE
Conseil d’Administration : 9 membres
Commissions : Droit Social // Alcool // MC-MCR


CONTACT FNDCV :
43 rue Sedaine - CS 91115
75538 PARIS cedex 11
Tel: 01 44 17 58 89
Fax: 01 48 06 75 99
e-mail:

 

haut de page